Scénario n°3

Les colons rencontrent Actaée

Samedi 16 mai 2009, par Pierre // Synopsis des scenarios

Les futurs colons installent un campement sur la côte, à quelques kilomètres d’Argos et débutent les préparatifs du voyage. Leur première tâche est l’aménagement des navires de Nilmar et Hector pour le voyage, et la construction d’une troisième galère.

Après quelques semaines, une rumeur se repend selon laquelle des jeunes colons disparaissent. Ils sont enlevés par un satyre gigantesque, qui les emmène dans la forêt, et qui les viole jusqu’à la mort.

Doros convoque un groupe d’hommes courageux (Nilmar, Parménion, et Andropos) pour partir à la recherche des garçons. Ils rencontrent le satyre, assis sur un tronc d’arbre, avec près de lui une flûte, des tonneaux de bières, et des cadavres de jeunes garçons. Le satyre propose aux argosiens de boire avec lui, et joue de sa flûte magique pour obscurcir leurs esprits.

Les hommes s’enfuient, mais Doros reste sur place, charmé par sa flûte enchantée. Doros remercie le satyre, et s’en va en échangeant des politesses, après avoir accepté de livrer périodiquement des jeunes garçons au satyre.

De retour au camp, Doros interdit à quiconque de faire du mal au Satyre. Mais Nilmar, deux archers crétois sous ses ordres, Parménion et Andropos retournent dans la forêt la nuit pour tuer la bête. Doros se rend compte plus tard de leur absence, et cours dans la forêt pour les empêcher de blesser son « ami ».

Le satyre dort quand les 5 premiers hommes arrivent à son campement. Après s’être avancé silencieusement, Andropos envoie sa buse voler la flûte du satyre endormi. Mais au lieu de cela, le stupide animal attaque le satyre avec ses griffes et ce dernier se réveille de fort mauvaise humeur !

Après avoir assommé la buse homme comme il se serait débarrassé d’un moustique, le satyre massacre les deux archers crétois à coup de troncs d’arbre. Nilmar, resté hors de vue, en profite pour voler la flûte et la détruire. Doros arrive sur les lieux : mais la flûte détruite, il n’est plus sous l’effet du charme.

Un dur combat commence entre les argiens et le satyre. Mais Actaée, déesse de la forêt, intervient pour arbitrer le combat. Elle oblige les protagonistes à respecter certaines règles : pas plus de deux combattants à la fois contre le satyre, et respect des sépultures. Doros et Nilmar triomphent, le satyre est tué par une pluie de coups et de flèches.

Actaée juge le combat loyal, les humains peuvent partir et le corps du satyre retourner à la forêt. Les argiens décampent en vitesse, mais Parménion reste à l’arrière et revient sur ses pas. Il décapiter le satyre sans qu’on sache trop pourquoi. Actaée s’en offusque, et Parménion lui tranche la gorge sans qu’on sache trop pourquoi.

Actaée prie Artémis et Athéna, qui interviennent et capturent le spartiate. Actaée décide de clouer Parménion sur son arbre et de le rendre immortel pour qu’il vive des souffrances éternelles.

Répondre à cet article