Le deuxième fils de Doros

Hypogalaktos

Cheval de lait

Mercredi 13 mai 2009, par Alexf // Biographies des personnages

« Lève ton bouclier bon sang ! Ou veux tu que je te fracasse le crâne ! » S’énerve Doros

« Mais père c’est lourd ! » s’écrie Hypogalaktos

« Survivre aux enfers pour entendre ça !!! Mon propre fils geindre comme une femelle ! Comment feras tu lorsque tu seras pris dans la mêlée ? Tu demanderas une pause à ton ennemi pour reprendre ton souffle ?! » le railla Doros

« Je suis le fils du roi des grec ! Et nous avons une immense armée alors pourquoi irais-je dans la mêlée quand je peux ordonner à d’autre d’y aller à ma place ? » Demanda-t-il

« Pour l’honneur ! Pour le respect de tes hommes ! »

« Une fois mort l’honneur n’est pas très utile, quant au respect des hommes il m’est inutile étant donné que je ne serais jamais appelé à régner ! De plus je ne pense pas qu’une guerre éclate de sitôt étant donné que grâce à ton judicieux vœu tous les autres rois de Grèce ont péri ! Alors pardonne-moi si le maniement des armes ne me préoccupe pas plus que ça ! »

« Arg ! Maudit ! C’est le vieux débris qui t’as mis ces inepties dans le crâne ? »

« Patrocle n’y est pour rien. Seulement le combat je trouve cela ennuyeux et dangereux, je préfère m’adonner à la musique, à la poésie et aux femmes ! Si je ne reste pas dans les mémoires en tant que guerrier ma foi j’y demeurerais comme un poète ! Un homme qui a su jouir de la vie et des plaisirs terrestres pleinement ! »

« Hors de ma vue ! Je ferais de toi un homme que tu le veuille ou non ! Je ne te laisserais pas déshonorer ton nom ! »

« Mon nom ?! Vous m’avez nommé ainsi en l’honneur de votre cheval sacrifié à Poséidon ! Hector se fait un plaisir de me le rappeler régulièrement ! »

« Mais c’était un bon cheval ! Fougueux, guerrier et discipliné ! Ah les dieux sont bien cruels de m’avoir donné un fils délicat comme toi ! Heureusement que j’ai Mylos ! Néanmoins tu es mon fils et je t’aime comme tel ! Voilà pour toi c’est ton cadeau d’anniversaire ! » Un servant fait irruption dans la salle du trône avec un lion.

« Un lion…un LION !!! Mais que veux tu que je foute de ça ?! »

Répondre à cet article